27/01/2012

On tente le labre!

Suite à mes ennuis avec les points blancs, je veux diminuer le risque d'en avoir de nouveau, et opte pour un labre.
Ce sont des poissons déparasiteurs. Mais ces poissons aiment aussi parfois mordiller les poissons qu'ils déparasitent, ce qui donne lieu à des représailles.

Je me rend donc chez HE à la recherche d'un labre nettoyeur. Au départ j'étais partis sur un Labroides Dimidiatus. Mais je suis tombé sur un magnifique labre à six bandes (Pseudocheilinus Hexataenia). Ce labre est pourtant réputé agressif. Mais j'ai décidé de prendre le risque. D'ailleurs, il s'est bien acclimaté et s'entend très bien avec les autres pensionnaires.

Jusqu'à présent il a bien rempli sont rôle de déparasiteur, et ne m'a pas encore posé de problème. Une prise de risque qui me réussit!

19:04 Écrit par Edouard Vangangel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/01/2012

La maladie des points blancs

En eau de mer, c'est une des maladies les plus fréquentes.
Elle survient souvent suite au stress d'un poisson. Pour ma part, l'un de mes petits clowns a développé un petit point blanc sur la nageoire caudale.

La première chose est d'essayer de ralentir voir d'empècher la propagation de la maladie. Comme les points-blancs sont en faite de petits parasites cutanés, les larves sont en pleine eau. J'ai donc branché l'UV sur la pompe de remontée, qui brûlera les larves qui passeront par la filtration. L'inconvénient est que l'UV ne fait pas de différence et tue tout ce qui passe par là, y compris les bactéries et la microfaune. Il faut donc l'utiliser le moins souvent possible, juste en cas de maladie.

Pour aider le poisson à retrouver la forme, on peut broyer de l'ail et le mélanger à la nourriture. C'est un désinfectant naturel. En plus de celà, j'ai rajouté des vitamines à chaque nourrissage pendant plusieurs jours. Les points blancs finiront par partir comme ils sont venus.

Mon deuxième clown les déclenchera plus tard. Je procèderai de même. Mais cette fois-ci les points blancs seront plus résistants. J'opterai pour une solution radicale : un petit bain d'eau douce de 2 minutes. Celui-ci se révèlera efficace.

18:48 Écrit par Edouard Vangangel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/01/2012

Bouture de Pachyclavularia

Ce dimanche, petit détour par chez un membre du forum pour acheter à prix très démocratique une petite bouture de Pachyclavularia... Première expérience de rencontre chez un particulier, et avec un bac impressionnant!

18:56 Écrit par Edouard Vangangel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |