12/02/2012

Le malheur des uns, fait le bonheur des autres

Un membre du Forum "Petit Coin de Récif" a décidé d'arrêter son bac. C'est toujours triste à apprendre, mais celà peut aussi annoncer de bonnes affaires en perspective...

Ce membre a donc mis en vente tout son vivant, ainsi que son bac et le matériel.
J'ai donc "passé commande" et me suis rendu chez ce dernier.

Je comptais mettre un Centropyge Loriculus dans mon bac. Evidemment, ce poisson étant le plus gros que je puisse mettre dans mon bac, je ne comptais pas le mettre si tôt. D'ailleurs ce poisson est réputé risqué. Car on peut très bien tomber sur un spécimen qui sera calme et pacifique, comme sur un qui sera très agressif et qui ira de temps en temps mordiller les coraux... De plus, c'est un poisson assez cher.
Mais l'occasion était trop bonne, et je ne pouvais pas la laisser passer. Car en plus de l'avoir à un prix très abordable, j'avais l'assurance d'avoir un spécimen bien acclimaté, calme avec les autres poissons, et qui en plus ne touche pas aux coraux.

N'ayant toujours pas d'amboïnensis, j'ai aussi sauté sur l'occasion.
Et j'en ai profité pour ramener une bouture de Caulastrea vert flash.

Au final, armé de mon frigo-box, j'ai donc récupéré :
-1 Centropyge Loriculus
-2 Lysmata Amboïnensis
-1 Caulastrea Vert
-5 petits BH

Arrivé chez moi, la plus grosse amboïnensis ne bougeait plus, décidément, la malédiction ne me lachait pas.

Mais l'autre était très vigoureuse. J'ai donc fait une acclimatation au goutte à goutte avant d'introduire tout ce petit monde. Le trajet ayant duré une cinquantaine de minutes, et avec pas mal de ronds-point, je suppose que l'amboïnensis a été fort balottée et stressée, et en est morte. Par après on m'a conseillé de mettre un petit grillage optique dans le fond du frigo-box pour que les crevettes puissent s'y accrocher pendant le trajet.

Bref, l'acclimatation se déroule bien pour le reste et la crevette restante survivra. La malédiction serait-elle enfin finie?


Caulastrea Vert encore un peu fermé


Centropyge Loriculus aussi appelé poisson-ange flamboyant


L'Amboïnensis résistante

10:52 Écrit par Edouard Vangangel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.